fordGT40-1012.com
 
 

Deux prototypes furent construits pour courir en 1965 : les 106 et 107. Ces voitures furent probablement détruites par FORD.

8 voitures construites :
  - 1011 : détruite lors de l’accident fatal de Walt Hansgen au Mans en Avril 66
  - 1012 : la sœur jumelle de 1011 : Daytona (2éme), Spa (2éme) + essais du Mans en 66, Daytona 67
  - 1015 : vainqueur de Daytona 66, 2eme au Mans 66, Abandon à Daytona 67 et repeinte en blanc accidentée par Jo Schlesser au Mans 67

  - 1016 : sœur jumelle de 1015, Daytona et Sebring 66 avec une boite automatique, repeinte en Bronze finit 3ème au Mans 66, Daytona 67 et essais d’avril au Mans 67
  - 1031 : en 1966 Daytona (3ème), Sebring, Le Mans. En 67 Daytona et Le Mans
  - 1032 :sœur jumelle de 1031, Sebring 66 (2ème), Le Mans
  - 1046 : vainqueur du Mans 66, Daytona 67, elle servit de réservoir de pièces de rechange pour les autres GT40, puis disparut pendant 3 ans avant d’être retrouvé dans un conteneur à Gand en Belgique !!
  - 1047 : Le Mans 66 en tête pendant 17H avant d’abandonner. En 67 Daytona et Le Mans ? Vainqueur des 12H de Reims avec Jo Schlesser et Guy Ligier
3 autres MKII furent construites par Alan Mann : XGT1, XGT2 et XGT3 : ces voitures disposaient d’un châssis allégé en tôle d’aluminium.

3 autres MKII furent construites par Alan Mann : XGT1, XGT2 et XGT3 : ces voitures disposaient d’un châssis allégé en tôle d’aluminium.
 
Haut de page
 
018   037   081   046